Les étudiants d'Oxford font supprimer la viande rouge de leurs cantines

Les questions écologiques, et plus particulièrement du réchauffement climatique, sont des intérêts que les jeunes de notre génération prennent de plus en plus à cœur au fil des années. C’est ainsi que les étudiants, lycéens et même collégiens peuvent influencer les pensées et les actes de grands organismes afin d’éviter une surconsommation et une surproduction des denrées qui touchent à la nourriture, au gaspillage, ou encore à l’abus du nombre de déchets. Chacun peut déjà, à son échelle, faire de bons gestes au quotidien, pour y remédier, mais nous pouvons aller toujours plus loin, c’est dans ce sens que les étudiants de l’Université d’Oxford ont décidé de supprimer leur consommation de viande rouge, un geste fort qui fait échos dans le monde entier. Mais quel est la place d’Oxford dans l’univers des universités ? Quelle importance a ce geste pour l’organisation des commerces et de la culture anglaise ? Comment est vu et interprété ce changement de système pour une bonne cause ? C’est pour répondre à tout cela que l’équipe de rédaction de Teleskop va analyser et expliquer pour vous les actes et les enjeux de ces modifications pour un meilleur futur. Comment ces changements qui touchent le quotidien des étudiants d’Oxford influent sur les modes de pensées et aide à contrer le réchauffement climatique malgré le refus de certains organismes du pays ?

« Pour la nouvelle génération. Par la nouvelle génération ! »

Oxford ou un leadership pour les autres universités

L’Université d’Oxford est un établissement très réputé dans le monde entier, autant pour ses enseignements, sa méthode pédagogique forte, ou encore pour son organisation interne vis-à-vis du bien-être de ses étudiants. Son calendrier scolaire s’articule en trois sections de huit semaines, dans lesquelles les étudiants travaillent beaucoup, ils partagent leur temps entre travaux académiques et rendus d’essais ou de séries de problèmes (qui se font toutes les semaines) ; ils mettent aussi en place des cours de tutorat ayant des intervenants experts dans le domaine donné. Pour eux, seules les notes de la troisième année d’étude comptent pour l’obtention du diplôme. Chaque semaine, les étudiants doivent maîtriser un sujet spécifique aux ouvrages de leurs professeurs, ils doivent formuler leurs idées et en formuler des nouvelles par rapport à ces textes. Elle est aussi l’une des plus anciennes universités au monde.

Elle se situe dans la ville d’Oxford dans le sud-est de l’Angleterre, le grand nombre d’étudiants qu’ils reçoivent est plus important que le nombre d'habitants de la ville. Au quotidien, cette université fait en sorte d’être ouverte socialement parlant, elle favorise l’ouverture de leurs enseignements aux étudiants étrangers ou d’horizons différents. Grâce à ces nouveautés dans l’enseignement (comme le fait qu’elle fut l’une des premières universités à proposer du tutorat à ses étudiants, avec l’université de Cambridge), ce fort attrait à l’ouverture à l’internationale et le fait de lutter contre de nombreuses injustices envers les étudiants, l’Université d’Oxford est un exemple et un leadership pour les Universités du monde entier.

bateaux-guider-université

L'université d'Oxford et l'Union des étudiants : une bonne cohésion

Mais les étudiants ne passent pas tout leur temps à travailler, l’organisation de l’université favorise les liens forts entre étudiants, les relations entre les étudiants internationaux, ainsi que les activités extra-scolaires. La vie étudiante d’Oxford est très chargée, elle se compose de conférences données par les personnalités du moment (comme des hommes politiques, de grands universitaires, des personnalités publiques, ou encore des gens du monde des affaires), de débats, et de la pratique de sports d’équipe. Les compétitions sportives interuniversitaires voient les couleurs d’Oxford dans de nombreuses épreuves et les étudiants préfèrent plus particulièrement l’aviron. De plus, la ville d’Oxford offre des visites de nombreux bâtiments historiques comme des bibliothèques ou encore de grands musées comme le Ashmolean Museum of Art and Archeology, ou encore le musée d’histoire naturelle Pitt Rivers Museum of Anthropology. Autour d’eux se trouvent de nombreux restaurants, des cafés, des bars et des espaces  verts : tout est fait pour favoriser le tourisme et l’épanouissement des étudiants.

Les relations entre l’Université et ses étudiants est très forte, très importante et chacun est à l’écoute des demandes et des revendications de l’autre. C’est ainsi que des changements d'organisation et des habitudes de l’établissement peuvent être apportés dans le quotidien des étudiants et du personnel de cette école supérieure. Les étudiants se sentent légitime à faire un geste supplémentaire pour résoudre les problèmes écologiques qui évoluent et menacent leur avenir.

Interdire certaines viandes pour lutter contre le réchauffement climatique

Parmi ces changements que peuvent apporter les étudiants, l’Union des Étudiants d’Oxford propose et fait voter l’interdiction de la viande rouge dans les menus des cantines du campus, surtout pour le bœuf et l’agneau. Cette mesure mise en place pour lutter contre le réchauffement climatique est votée à la majorité par les universitaires, ce qui met une certaine pression à l’organisation de l’école. Le but principal est de faire supprimer peu à peu la viande de l’alimentation des étudiants pour montrer l’exemple aux autres universités ; cette interdiction est donc actée par l’administration de l’Université. Selon la direction, cette mesure est bénéfique pour atteindre son objectif climatique, visé pour 2030. Même si le rôle de leadership d’Oxford s’étend difficilement sur la question climatique, cette nouvelle motion fera peut-être réagir d’autres établissements.

Mais ce changement n’est pas positif pour tous : pour les membres de la Countryside Alliance (qui est une organisation de défense de l’agriculture et du monde rural), cette décision est une mauvaise approche du problème climatique, car selon eux « Les agriculteurs britanniques produisent l’une des meilleures viandes rouges du monde, tout en respectant les normes éthiques et environnementales les plus strictes. » (Selon une interview accordée au journal Cnews). Cette action doit encore faire ses preuves sur le long terme, mais les étudiants et la direction d’Oxford ont l’air de vouloir aller au bout.

Notre chaîne Youtube,
pour t'aider à t'orienter en vidéo

Auteur :

Camile Calas

Présentation : Etudiante en Master 1 d'histoire à Sorbonne Université (Paris IV), je suis aussi une passionnée d'écriture, d'art, de danse et de balades en rollers.

Bilan d'orientation gratuit

Discute avec notre équipe de jeunes diplômés !
Ils viennent de toutes les filières imaginables.
Ils étaient dans ton cas il y a quelques années.
Le + ? Ca se passe directement en DM via Instagram 🙂
Échanger avec notre équipe