Rencontre avec Claire, étudiante en master 2 à l’ISEG bordeaux

Teleskop vous propose un zoom sur l’ISEG, une école post-bac de communication, digital et de marketing créée en 1980. Elle dispose de sept campus répartis dans toute la France à Paris, Bordeaux, Lille, Lyon, Nantes, Strasbourg et Toulouse. Rencontre aujourd’hui avec Claire, une élève de second cycle qui a intégré les bancs de l’école il y a cinq ans.

« Pour la nouvelle génération. Par la nouvelle génération ! »


Rencontre aujourd’hui avec Claire, une élève de second cycle qui a intégré les bancs de l’école il y a cinq ans.

Quel est ton niveau d’étude et quel cursus suis-tu à l’ISEG ?

Je suis étudiante en 5ème année à l’ISEG Bordeaux, et je suis le parcours MBA digital marketing et communication. Depuis septembre, je poursuis ce parcours en alternance au sein de la société Pyrenex, en tant qu’assistante en marketing digital. Cela me permet d’effectuer de multiples tâches en lien direct avec mon cursus scolaire. Je m’occupe à la fois du community management (sur les réseaux sociaux), du référencement, de la gestion de budget…


Tu es à l’ISEG depuis 5 ans, comment est-ce que tu as intégré l’école ?

J’ai un parcours un peu atypique. Après 2 années de droit à l’université, qui ne m’ont pas plu, j’ai fait une passerelle pour intégrer le Bachelor en cours de formation (en 2ème année) via un concours. La plupart de mes camarades de classe ont quant à eux intégré l’ISEG en 1ère année directement après le bac.


On intègre donc l’ISEG après le bac, mais quelles sont les modalités d’admission ?

L’admission se fait sur concours, et la procédure est indépendante de Parcoursup.

NDLR : Après examination du dossier du candidat, l’élève est déclaré admissible ou non. Par la suite, il passe une série d’épreuves d’admission sur des thèmes d’actualités relatifs à la communication, au marketing, aux médias et à la société : un QCM d’actualités culturelles et sociales, des épreuves écrites de créativité, d’expression écrite, d’anglais ainsi qu’un entretien oral individuel. Les annales des concours sont téléchargeable sur le site de l’ISEG.


À quel type de profil convient cette école de manière générale ?

Elle convient à des personnes intéressées par les réseaux sociaux, le digital et les nouvelles technologies. Mais l’école propose des parcours très différents, par exemple, pour les personnes qui souhaitent travailler dans l’événementiel. Je dirais aussi qu’il faut un profil créatif, surtout lorsque l’on souhaite faire du marketing. Il y a aussi beaucoup de travaux de groupe, ce qui implique d’aimer travailler en équipe, de savoir à la fois être force de proposition et écouter les propositions des uns et des autres. Et c’est d’ailleurs très formateur de savoir travailler en équipe pour pouvoir intégrer une entreprise par la suite.


Parle-nous un peu du parcours que tu as suivi et que tu suis actuellement.

Les trois premières années sont inscrites dans un tronc commun, le bachelor. Par la suite on choisit parmi 7 parcours MBA : Communication globale et stratégies d’influence, Événementiel & Relations Publics, Sport Marketing, Communication et Digital, Marketing, Brand Management et Innovation, Business Development et relation client et International, Marketing & Communication. Les formations sont les mêmes sur tous les campus. Je trouve d’ailleurs que le MBA ne nous ferme pas de portes par rapport aux autres spécialités : si je veux basculer sur de l’événementiel, je peux toujours le faire avec ma spécialité. Nous avons d’ailleurs un tronc commun et quelques cours en commun.


Comment est-ce que tu as vécu ta scolarité sur le campus de Bordeaux ?

J’ai énormément apprécié mon campus à l’ISEG, malgré les cours en distanciel ces derniers mois. Le rythme était très intéressant grâce aux stages qui sont obligatoires en 1ère, 2ème et 3ème année, et par la suite, en MBA, nous pouvons passer sur le mode de l’alternance. Le campus, d’une part très bien situé (en plein centre ville), est d’autre part très récent et très agréable. Et avec la situation sanitaire, l’école s’est très rapidement adaptée d’un point de vue numérique et technologique pour que nous puissions suivre les cours dans de bonnes conditions.

établissement - privé -villa

Et quels sont les avantages du cursus en alternance ?

Rester dans la même entreprise est très formateur, cela permet de bien se familiariser avec l’équipe. Par ailleurs, être en alternance permet d’être rémunéré et surtout de voir le coût de sa formation pris en charge par l’entreprise.


Tu parles du coût de scolarité qui est pris en charge en alternance. À combien s’élève les frais de scolarité ?

Les frais de scolarité varient entre 7 500 € et 8 500 € par an selon les cursus. Concernant les élèves, certains d’entre eux travaillent à côté, d’autres n’en ont pas besoin, les profils des élèves sont très variés. On est nombreux à être alternants, en tous cas dans ma spécialité.


Concernant l’alternance, comment est-ce que cela se passe ? Est-ce que vous êtes encouragés et accompagnés dans le processus de recherche de contrats ?

L’école nous aide énormément et elle nous envoie très souvent des opportunités d’emploi. Ils organisent également ce qu’ils appellent le « Career Meeting » : une journée de rencontre en mode « speed entretiens » avec des entreprises de la région pour trouver des stages ou des contrats d’alternance. L’école est d’autant plus investie en ce moment puisque l’Etat incite de plus en plus à embaucher des alternants. Je pense qu'il est d’ailleurs plus facile de trouver une alternance aujourd’hui qu’il y a un ou deux ans.

Personnellement je ne regrette pas du tout d’avoir commencé l’alternance car c’est très formateur et cela m’a énormément appris, au-delà des enseignements de l’ISEG, car j’ai pu mettre en pratique mes connaissances acquises à l’école et j’ai pu bien-sûr en acquérir de nouvelles. Être en entreprise m’a aussi permis de conserver du lien social puisqu’avec la crise sanitaire, tous nos enseignements se faisaient à distance.


Et quel est le rythme de l’alternance à l’ISEG ?

C’est 4 jours en entreprise, du lundi au jeudi, et le vendredi à l’école. Et une semaine tous les deux mois, je vais à l’école pour une semaine complète de séminaires et de workshops.

Tu as des exemples de cours que tu suis et qui t’intéressent particulièrement ?

Je suis en MBA digital marketing & communication, donc l’objectif c’est d’être à 100% opérationnel sur le domaine du digital. On a des cours sur Google Analytics, de création sur les outils de la suite Adobe, d’html ou de Wordpress qui nous apprennent les bases de la création sur internet. Les cours d’arborescence de site internet sont aussi très intéressants. Mais ce que je préfère, je pense, ce sont les projets de groupe étendus sur 3-4 jours sous forme de challenge : ce sont vraiment des moments stimulants puisqu’on est confronté aux autres groupes, et qui appellent à la créativité.


Et ta spécialité « Communication et Digital », elle prépare à quels types de métier spécifiques ? Et quel est celui que tu aimerais exercer, une fois ton diplôme en poche ?

Elle prépare aux postes de community manager, responsable e-commerce, chargé de marketing digital ou chef de projet digital : globalement tout ce qui est tourné sur le digital, les réseaux sociaux et le développement web. Mais je peux aussi tout à fait trouver un poste de chargé de communication interne par exemple parce que nous avons une formation de base et très généraliste aussi. C’est aussi ce qui est bien à l’ISEG, c’est que le MBA nous spécialise mais ne nous ferme pas de portes.

J’aimerais bien être chargée de marketing digital ou chef de projet digital. À l’avenir, être responsable marketing j’espère.


Qu’est-ce que tu dirais à un élève qui hésite à postuler à l’ISEG ?

J’encouragerais à choisir l’ISEG pour son bachelor très solide et complet sur toutes les techniques du Marketing et de la Communication, mais aussi pour les différents choix de MBA. L’école en général est très formatrice et elle permet d’acquérir de nombreuses compétences et d’être autonome, à la sortie de l’école, sur les volets de la communication et du marketing digital. L’alternance à partir du cycle MBA est aussi un vrai plus car il permet d’être autonome et de s’insérer rapidement dans un cadre professionnel, avec une vraie valeur ajoutée pour l’entreprise.


Et à côté des cours, qu’est-ce que propose l’ISEG ?

Si le volet associatif et cohésion a été un peu mis de côté cette année à cause de la pandémie, de nombreuses activités sont organisées habituellement. Le BDE de l’école est très dynamique, que ce soit pour des événements festifs et sportifs ou pour des causes comme la lutte contre le cancer du sein. Et il y a un esprit collectif dans ma promotion, bien-sûr, presque une grande famille !

Notre chaîne Youtube,
pour t'aider à t'orienter en vidéo

Auteur :

Sarah Krakovitch

Présentation : Etudiante en Lettres Edition Médias Audiovisuels à la Sorbonne, je prépare les concours des écoles de journalisme. J'ai à cœur de contribuer à ce projet pour que vous, futurs étudiants, soyez plus aiguillés que nous l'avons été pour écrire votre futur !

Bilan d'orientation gratuit

Discute avec notre équipe de jeunes diplômés !
Ils viennent de toutes les filières imaginables.
Ils étaient dans ton cas il y a quelques années.
Le + ? Ca se passe directement en DM via Instagram 🙂
Échanger avec notre équipe