Le guide pour partir étudier aux Etats-unis

American dream, American way of life… ces termes vous parlent, tu as la folie des grandeurs, et tu rêves d’intégrer une des prestigieuses universités américaines, de faire votre vie sur un des grands campus dignes de mini villes, de vous engager dans une organisation étudiante ou dans une équipe de football ou encore de cheerleading; de participer aux soirées étudiantes américaine ? Eh bien tu n’es pas seul à avoir ce projet là, car tous les ans environ 8000 français partent étudier aux États-Unis. Mais pour que cette expérience se passe bien, il est important de s’informer et d’anticiper un maximum toutes les démarches administratives, surtout. Pas de panique, cet article est fait pour te guider dans ton projet de partir étudier aux États-Unis.

« Pour la nouvelle génération. Par la nouvelle génération ! »


Quelques petits basiques à savoir sur les études en général aux USA

Aux États-Unis, il est bon de savoir que les universités sont payantes, car les études y sont perçues comme un investissement nécessaire à la réussite professionnelle.

Il existe deux à trois possibilités pour les études, dont une assez alternative au cursus classique qu’on peut s’imaginer, qui est l’université. 


  • Les écoles publiques : comme UCLA (University California Los Angeles), Université de Floride, Université de Washington, L’Université d’Austin au Texas). Les frais d’inscription pour ces universités sont d’environ 15 000 euros par an (et peuvent aller jusqu’à 35 000 euros/an), mais restent moins chers que le privé. 


  • Les écoles privées : comme les célèbres Columbia, Yale, Stanford, qui elles sont sélectives et constituent “l’élite américaine”, vont jusqu’à 50 000 euros l’année. 


  • Le Community College : environ 7000 euros l’année, il s’agit d’un cursus après le bac, plus accessible, qui propose des cours de mise à niveau linguistique et d’autres matières qu’on peut approfondir. 


Remarque : avant de se lancer dans des études aux États-Unis, il est important de savoir qu’il n’y a pas d’accord officiel sur l’équivalence des diplômes entre l’Europe et les américains. 


Les équivalences non officielles


  • Community college : parcours en deux ans (bac+2), qui se rapprocherait le plus d’un BTS, ou de l’ancien DEUG (diplôme délivré au bout de deux ans).

  • Bachelor : équivalent de la Licence, mais se fait sur quatre ans aux États-Unis (bac+4).

  • Master’s degree : équivalent du Master (bac+5); or en tant que français souhaitant poursuivre ses études après sa Licence, il est souvent demandé un M1 voire un M2 pour intégrer ce type de cursus aux Etats-Unis.

  • Ph.D. : équivaut du doctorat (bac+8).



Les démarches administratives

À présent, entrons dans le vif du sujet… Quelle préparation administrative pour partir étudier aux États-Unis ? 


Il faut savoir que les dossiers de candidature demandent beaucoup de justificatifs - toujours en anglais, que tu décides de partir en individuel ou bien par le biais d’un programme d’échange. Le programme d’échange permettra d’avoir un cadre et un accompagnement dans ton projet mais aussi de réduire les coûts des études à l’étranger. Pour les départs en solo, les différences principales résident dans le fait de ne pas être accompagné et les frais plus élevés. En détail : 


Frais programmes d’échange : tu auras uniquement  les frais d’inscription de ta fac ou grande école en France à régler et non de l’université d’accueil, ce qui permet de réduire considérablement le coût de ton départ.


Frais départ en individuel : Si tu décides de partir en individuel, hors accord bilatéral entre ton université et l’université américaine, tu devras régler l’inscription (tuition and fees) de l’université américaine. 


Bourses et aides financières 


  • En situation de post-bac : une aide financière est possible par l’université d'accueil - en revanche, pour les community college, c’est plus rare.

  • Dans le cadre d’un échange : plusieurs bourses sont cumulables (département, région, université, crous, etc) mais tu auras rarement le droit à une bourse américaine. 

  • Hors-échange (ex : master ou doctorat) : il est possible d’obtenir une bourse au mérite par l’université d’accueil en fonction des notes et la commission franco-américaine Fulbright distribue une dizaine de bourses par an, en fonction des résultats et des projets d’études. 


Certifications de langue anglaise 


IELTS (plutôt académique ou général, test sur papier, et devant un jury) = 220 euros

TOEFL (plutôt dans un contexte académique, test sur ordinateur) = 183 euros

TOEIC (plutôt dans un contexte professionnel) = 113 euros


Demande de visa 


Tu es obligé de te faire délivrer un visa à l'ambassade des États-Unis en France, en l'occurrence à Paris, obligatoirement.

Il existe trois types de visas : 

  • Visa F1 : permet uniquement d'étudier
  • Visa J1 : dans le cadre d’un programme ou faire des stages et donne possibilité de travailler et d’être rémunéré temporairement
  • Visa M1 : permet de faire des études professionnelles ou spécialisées


Pour obtenir un visa, il faut :

  • être inscrit dans un établissement
  • être capable de prouver que tu peux financer 12 mois de vie aux USA : cours, courses, logement, et... Sachant que pour une année d’étude en université américaine, il faut compter entre 28 000 euros et 66 000 euros environ. Pour une année d’étude en Community College, il faudra compter entre 18 000 et 25 000 euros
  • une lettre de la banque qui atteste de ta capacité à subvenir à tes besoins
  • avoir un garant


Afin de grouper et centraliser tes demandes d’inscriptions, tu peux utiliser The common application. C’est un système de centralisation des inscriptions si tu effectues plusieurs candidatures, qui te permet d’avoir une meilleure vue d’ensemble.


Pour obtenir ton visa, il faudra également passer un entretien au consulat américain afin de prouver que tu es attaché à ton pays d’origine et que tu ne comptes pas t’installer aux USA. 

Le visa que tu obtiendras est valide toute la période d’échange + 60 jours de "grace period" (période de grâce) pour te permettre de voyager dans le pays, mais celle-ci est réduite à uniquement 30 jours pour les visas de type J. 

Note bien que les frais de demande de Visa : 130 euros pour la demande, 148 euros de frais SEVIS (Student and Exchange Visitor Information System, service de l’immigration américain). 

Assurance santé 


Parfois, les universités en proposent, elles sont alors en général plus chères, mais pas toujours indispensables - alors il faut être vigilant.

Si vous avez le choix, vous pouvez également vous renseigner auprès d’une assurance santé internationale ou même votre mutuelle étudiante.


Logement 


Trouver un logement aux USA est plutôt facile.

Il existe plusieurs possibilités :

  • les chambres universitaires directement sur le campus (seul ou à plusieurs)
  • les colocations
  • parfois, on peut même vous attribuer une chambre universitaire ou une famille d’accueil pour deux semaines, le temps que vous trouviez un logement


Maintenant, tu sais l’essentiel pour te préparer à partir étudier aux États-Unis.

Comme tu as pu le voir, il y a tout de même un certain nombre de choses à anticiper et à demander, ou préparer.

En général, on dit qu’une année de préparation est nécessaire à ce genre de projet.

Quelques liens qui pourraient t'être utiles

  • Pour bien préparer ta nouvelle vie d'expatrier :

https://www.courrierinternational.com/guide-expat/etats-unis 

  • Pour te renseigner sur le fonctionnement des études aux Etats-Unis :

https://diplomeo.com/etudier-aux-etats_unis#:~:text=Pour%20partir%20%C3%A9tudier%20aux%20%C3%89tats,avant%20de%20faire%20la%20demande

https://www.studyrama.com/international/etudier-a-l-etranger/etudier-aux-etats-unis/ 

https://www.etudionsaletranger.fr/etudier-aux-etats-unis/etudier-aux-etats-unis-comment-etudier-aux-usa 

  • Pour t'aiguiller sur la recherche de logement et les demandes d'aides financières :

https://www.lemonde.fr/campus/article/2017/03/31/faire-ses-etudes-aux-etats-unis-inscriptions-bourses-logement_5103983_4401467.html 



Notre chaîne Youtube,
pour t'aider à t'orienter en vidéo

Auteur :

Emilie Kröger

Présentation : Née en Allemagne de parents franco-allemands, mon parcours est constitué… d’allemand et d’Europe essentiellement. Cette année j’entame mon Master 1 en Traduction professionnelle et spécialisée et fais un DU d’Interprétariat de relation en parallèle et tout ça, à Angers. Accrue des langues, de la culture et de la communication, donc l’écriture en général a toujours occupé une place importante dans mon parcours !

Bilan d'orientation gratuit

Discute avec notre équipe de jeunes diplômés !
Ils viennent de toutes les filières imaginables.
Ils étaient dans ton cas il y a quelques années.
Le + ? Ca se passe directement en DM via Instagram 🙂
Échanger avec notre équipe