Fiche métier - Maître de conférence

Tu veux enseigner dans une université, un IUT ou une grande école et en même temps mener des recherches sur ton domaine d’étude ? Alors le métier de maître de conférence est peut-être fait pour toi. La rédaction de MyOrientation t’explique tout sur ce métier où le maître mot est la flexibilité : entre délivrer son savoir et perséverer dans un domaine, c'est un métier exigent qui t'attends !

« Pour la nouvelle génération. Par la nouvelle génération ! »


Quelles sont les missions de ce métier ?


Un.e maître de conférence est un.e enseignant.e-chercheur.se : il.elle doit à la fois mener des recherches et enseigner à des étudiants à l’université, en IUT ou même dans les grandes écoles. Un.e maître de conférence peut être spécialisé dans plusieurs domaines : lettres, sciences humaines, médecine, économie, etc. 


On demande au maître de conférence d’assurer :

  • 128 heures / an de cours magistraux 
  • OU 192 heures / an de travaux dirigés 
  • OU 288 heures / an de travaux pratiques 


En tant qu’enseignant.e, le.la maître de conférence doit préparer des cours, suivre ses étudiants tout au long du semestre, etc. Cependant il doit également avancer sur ses publications scientifiques et participer à des séminaires.

Un.e maître de conférence exerce dans les établissements d’enseignement supérieur : université, IUT, grandes écoles, etc. En tant que chercheur.se il.elle est rattaché.e à un de ces établissements mais peut aussi travailler en partenariat avec d’autres organisations comme le CNRS ou des instituts spécialisés par exemple. 


Quelles sont les qualités nécessaires ?


  • Être très bien organisé : il.elle doit savoir répartir correctement son temps entre l’enseignement et la recherche
  • Savoir faire preuve de pédagogie : enseigner n’est pas donné à tout le monde, et le.la maître de conférence doit réussir à intéresser ses étudiants et à leur faire comprendre le cours
  • Faire preuve d’une grande rigueur scientifique : le.la maître de conférence est aussi un chercheur, c’est un.e scientifique qui doit faire preuve de rigueur dans ses publications
  • Être patient.e, persévérant.e et curieux.se
  • Être à l'aise à l’oral pour pouvoir s’exprimer devant un amphithéâtre complet 
  • Maîtriser l’anglais : beaucoup de publications scientifiques sont en anglais. Pour enrichir ses recherches, il est donc nécessaire de maîtriser cette langue
  • Savoir travailler en équipe : la plupart des travaux de recherches ou des publications s’effectuent en équipe. Il est donc nécessaire de savoir travailler à plusieurs



Mais... quel parcours faut-il ?


Pour devenir maître de conférence, il faut suivre plusieurs étapes : 


Étape 1 : être inscrit sur une liste de qualification dans sa discipline de recherche. Pour cela, il faut remplir une des conditions suivantes : 

  • Etre titulaire d'un doctorat
  • Justifier d’au moins 3 ans d’activité professionnelle dans les 6 ans qui précèdent, hors enseignement et recherche
  • Être professeur associé à temps plein 
  • Appartenir à un corps de chercheurs d’un établissement public


Étape 2 : La candidature est ensuite inspectée par le Conseil national des universités (CNU).


Étape 3 : Si la candidature est acceptée par le CNU, le candidat peut postuler au niveau national à un poste ouvert au recrutement. 


Attention : pour certaines disciplines (droit, économie, lettres, sciences politiques, gestion) le recrutement s’effectue par le concours de l’agrégation.



Evolution et rémunération 


Perspectives d’évolution


Après 5 ans d’exercice, un.e maître de conférence peut candidater à une habilitation à diriger des recherches (le dossier de candidature comprend une synthèse des travaux de recherche du candidat qui lui permettent de faire apparaître son expérience scientifique) . Cela lui permet de diriger des thèses de doctorat par exemple. Il.elle peut aussi devenir professeur.e des universités (grade au-dessus de maître de conférence) en passant un concours ou travailler dans le privé. 


Salaire

Un.e maître de conférence débutant gagne environ 2000 euros net par mois. En fin de carrière, un.e maître de conférence peut toucher entre 3800 et 4900 euros bruts mensuels, hors primes et indemnités. A cela s'ajoutent les rémunérations associées aux publications en tant que chercheur.se. 



Notre chaîne Youtube,
pour t'aider à t'orienter en vidéo

Auteur :

Cécile Morvan

Présentation : Étudiante en Licence 3 Études internationales option études latino-américaines à la Sorbonne Nouvelle.

Bilan d'orientation gratuit

Discute avec notre équipe de jeunes diplômés !
Ils viennent de toutes les filières imaginables.
Ils étaient dans ton cas il y a quelques années.
Le + ? Ca se passe directement en DM via Instagram 🙂
Échanger avec notre équipe