Fiche métier : Réalisateur/Réalisatrice pour le cinéma

Rêves-tu de devenir le prochain Steven Spielberg, Christopher Nolan ou encore Peter Jackson ? Alors MyOrientation te fait découvrir dans cet article les fonctions, la formation nécessaire et la rémunération du métier de réalisateur pour le cinéma.

« Pour la nouvelle génération. Par la nouvelle génération ! »



Présentation du métier :


Il est à la fois chef d’équipe, gestionnaire et technicien, ce qui fait de lui un véritable chef d’orchestre. Son travail débute bien avant le tournage par la prise en main du scénario et du storyboard. Il se charge alors à cette étape du découpage du scénario en plans en précisant tous les détails à propos des axes de prises de vues et de cadrage. Viennent ensuite la mise en place des castings, repérages, choix du matériel et de l’équipe de techniciens dont il s’occupe.


Pendant les tournages, son rôle consiste à diriger les acteurs, à coordonner le travail des techniciens, à établir les plannings, à respecter les délais, à résoudre les éventuels conflits, puis à faire face aux imprévus. C’est dans ces moments-là qu’il doit être réactif et faire appel à ses qualités de diplomate.

Selon les clauses de son contrat, il peut procéder ou non au montage. Par ailleurs, il travaille toujours en étroite collaboration avec les techniciens que sont le chef opérateur, l’ingénieur du son, en passant par le cadreur, le monteur ou le scripte. Il est important de rappeler qu’il peut mettre en scène toutes sortes de films, de la fiction au documentaire et film animalier, du film d’animation et institutionnel à la publicité en passant par les clips musicaux.


Les missions :


Avant le tournage :

  • Il réalise le découpage technique du scénario en différents plans, avec un story-board
  • Il communique avec les producteurs et l'équipe casting
  • il réalise des repérages pour déterminer les lieux de tournage


Pendant la période de tournage :

  • Il dirige les acteurs en leur indiquant comment jouer
  • Il place les cadreurs et leur donne des consignes
  • Il s'accorde avec le décorateur
  • Il travaille avec les différents membres de l'équipe technique tels que l'ingénieur de son, le chef opérateur, le directeur de la photographie, etc.
  • Il dirige l'ensemble des cadreurs répartis sur le plateau en leur indiquant où, quand, et comment filmer


Après le tournage :

  • Il supervise le mixage, c'est-à-dire l'intégration de la bande-son au film
  • Il reste en contact avec le chef monteur et discute avec lui des choix artistiques
  • Il participe aussi à la promotion du film en répondant à des interviews et se rendant à des festivals



Les prérequis pour devenir réalisateur/réalisatrice


Comme l’exige le monde du spectacle, le réalisateur doit avoir une motivation et ténacité à toute épreuve, s’il veut réussir. Il doit être créatif et inventif, mais aussi concentré et avoir un grand sens de l’organisation, puisqu’il est chargé d’une grande équipe, et parce qu’il doit souvent travailler dans un laps de temps sans dépasser le budget alloué par la production. C’est pour ces raisons qu’il doit disposer d’un grand dynamisme et être capable de gérer le stress. À toutes ces qualités viennent s’ajouter non seulement une bonne culture générale, mais aussi des compétences techniques audiovisuelles confirmées telles que :

  • Présentation de scénarios ou de synopsis à des producteurs
  • Conception d'un projet cinématographique / radiophonique / télévisé
  • Capacité de définition des conditions de réalisation d'un projet audiovisuel
  • Capacité de sélection des interprètes / personnel technique / des lieux de tournage
  • Capacité de détermination des décors, costumes, coiffures et maquillages pour un tournage
  • Élaboration de plans de travail
  • Réalisation de découpage technique d'un scénario
  • Capacité nécessaire pour diriger des équipes techniques sur un tournage
  • Savoir diriger des acteurs
  • Visionnage les rushes du tournage et sélection des prises pour le montage selon les indications et les intentions artistiques du réalisateur ou du journaliste
  • Vérification  de la conformité du montage du film, de l’émission ou du documentaire

Les formations nécessaires pour devenir réalisateur/réalisatrice


Il existe plusieurs possibilités de formation pour devenir réalisateur pour le cinéma. Nous pouvons citer L’Ensmis qui est la seule école publique qui prépare directement à être réalisateur. Voie royale pour entrer dans le cinéma, elle n’est accessible que sur concours qui malheureusement est réputé pour sa difficulté. Toutefois, l’on peut commencer dès le lycée en perfectionnant sa culture cinématographique et en s’initiant comme amateur aux techniques de réalisation à travers la préparation d’un Bac option cinéma. Un Bac général (S, ES ou L) ou encore un Bac technologique/ Scientifique (STMG, STD2A) peut t’aider à te rapprocher de ton rêve. Ensuite, on peut continuer en suivant un cursus universitaire en audiovisuel et arts du spectacle au bout duquel il est possible de préparer un master professionnel en réalisation. Enfin, on peut se tourner aussi vers les formations que proposent les écoles privées réputées comme l'ENS Louis Lumière, l'ESRA ou la FEMIS. 

Voici d’autres pistes de formations accessibles au niveau post-bac :

Formation en Bac + 2 

  • BTS Métiers de l'audiovisuel option image ou montage (en Bac +2) 


Formation en Licence (Bac + 3)

  • Licence Arts lettres et langues - cinéma et audiovisuel (Paris 1,  Paris Est Marne la Vallée), arts du spectacle - cinéma (Paris 8), théorie et pratique des arts du spectacle, parcours Cinéma (Aix Marseille)
  • À la fac, on peut aussi suivre en 1er cycle, la filière Arts mention “Arts du spectacle" ou "Médiation culturelle et communication". Puis, en second cycle Arts du spectacle mention "Études cinématographiques et audiovisuelles". Enfin, poursuivre avec un DESS (bac +5) plus axé sur la professionnalisation.


Formation en Bac + 5

  • DESRA : diplôme d'études supérieures de réalisation (Esra)
  • DESFA : diplôme d'études supérieures en film d'animation (Esra)
  • Adjoint à la réalisation d'œuvres cinématographiques et audiovisuelles (ESEC-Ecole supérieure d'études cinématographiques)
  • Réalisation cinéma et télévision (EICAR)
  • Diplôme de la Fémis
  • Diplôme de l'Ecole nationale supérieure Louis Lumière
  • L'ENSLL (école nationale supérieure Louis Lumière) qui forme des techniciens de haut niveau
  • Master scénario, réalisation, production (Paris 1), réalisation et création (Paris 8), Études cinématographiques (Grenoble)


Débouchés sur le marché du travail

 

Au vu de l’avancée fulgurante des nouvelles technologies, surtout dans le domaine du numérique, lors des dernières années, le budget nécessaire à la réalisation des films de bonne qualité (qualité d’image et de son) est moins conséquent qu’autrefois. De plus, le développement d’internet joue un grand rôle dans la diffusion de films indépendants auprès d’un public plus large et varié. Même dans ces conditions, l’industrie cinématographique demeure un milieu bien fermé qui, bien qu’en pleine expansion, ne recrute qu’un nombre assez limité de personne. Par ailleurs, avant de devenir réalisateur, il faut apprendre beaucoup à propos des rouages de ce métier et gagner beaucoup d’expériences grâce aux stages, ensuite en devenant assistant et premier assistant. 

En ce qui concerne le salaire, le réalisateur est rétribué de manière très variée. On tient souvent compte de sa notoriété, du type de film, de l’employeur et du succès du film réalisé. Même s’il touche aussi des droits d’auteur, il est souvent payé au cachet.

Le salaire mensuel d’un débutant dans ce domaine est  estimé à 2500 € net, celui d’un assistant réalisateur varie entre 2 300 à 3 700 € net ; quant au réalisateur confirmé, il gagne à partir de 4 000 € net  environ par projet.

 


Notre chaîne Youtube,
pour t'aider à t'orienter en vidéo

Auteur :

Kuami Daniel Aziabor

Présentation : Écrivain et étudiant en Master en études Franco-allemandes à l’université de Bonn. L’écriture, ma seconde vie.

Bilan d'orientation gratuit

Discute avec notre équipe de jeunes diplômés !
Ils viennent de toutes les filières imaginables.
Ils étaient dans ton cas il y a quelques années.
Le + ? Ca se passe directement en DM via Instagram 🙂
Échanger avec notre équipe