Présentateur-trice TV : notre fiche métier !

Être présentateur-trice TV, c’est pouvoir présenter le journal du 20h, le téléshopping du matin ou encore l’émission du mardi soir Koh-Lanta. En réalité, être présentateur-trice TV, c’est avoir une multitude de casquettes. De nombreuses compétences sont sollicitées et l’investissement est primordial dans ce domaine. Si tu aimes être au cœur de l’objectif, viens voir si ce métier est fait pour toi !

« Pour la nouvelle génération. Par la nouvelle génération ! »




En quoi consiste ce métier ?


  • Diriger le rythme du programme télévisé
  • Interagir avec les possibles intervenant-e-s présent-e-s avec elle ou lui.
  • Rédiger ses textes qu’iel lira lors de l’émission afin d’avoir son fil conducteur. 
  • Lancer les différents sujets sur le plateau (que ce soit de la présentation, du débat ou une interview). 


Les qualités requises : ce qui fait un-e bon-ne présentateur-trice TV !


  • Être autonome.

Savoir s’auto-gérer, se motiver et travailler sans relâche est une vertu nécessaire pour pouvoir progresser dans le domaine. L’autonomie est une qualité essentielle pour pouvoir évoluer et grimper les échelons assez rapidement. 


  • Être ponctuel-le.

La ponctualité est cruciale dans le domaine de la télévision, surtout lorsqu’il s’agit de programmes télévisés lancés en direct. Arrivé-e en retard semble être quelque chose de non professionnel dans le monde du travail en général, mais encore plus quand on est présentateur-trice TV ! Être ponctuel-le, c’est montrer son sérieux et son investissement dans son travail. 


  • Être organisé-e.

Savoir où on va et comment y arriver est beaucoup plus performant que de n’avoir aucune idée de ta destination. Dans le monde de la télévision, si tu montres ta capacité à pouvoir t’organiser effectivement, tu pourras t’améliorer dans l’exécution de tes tâches.


  • Être à l’aise face à la caméra. 

L’aisance à la caméra est primordiale. Si tu es gêné-e devant les objectifs, tu ne tiendras pas longtemps dans ce domaine ! Se sentir observé-e ne doit pas être un trop gros obstacle pour toi, sinon, cela deviendra handicapant. L’expression orale est fortement sollicitée : savoir parler de manière fluide et sans faute est une qualité extrêmement importante. 


  • Ne pas être submergé-e par le stress.

Savoir gérer son stress, savoir rester calme, est très important et utile pour pouvoir s’adapter à toutes les situations incongrues. Pouvoir maintenir son calme dans des situations stressantes permet d’être capable de travailler et d’être productif-ve malgré les imprévus.


Les particularités 


  • Horaires non-conventionnels.

Les horaires ne sont pas flexibles mais peuvent être réguliers. Ils sont déterminés en fonction de la plage horaire du programme télévisé, du temps de tournage de celui-ci et de la diffusion qui peut être en direct - ou non. 



Toutes les pistes académiques pour ce métier :

Pour un parcours d’étude parfait, les écoles payantes et spécialisées sont les plus sûres. Elles proposent des formations qualifiantes. A Paris, l’IIPC est une école reconnue qui propose des formations spécialisées dans les différents types de journalisme dont l’audiovisuel. Cependant, il est important de rappeler que ce domaine est très sélectif et que la sélection s'effectue sur concours.


Autres formations possibles 

Il existe d’autres possibilités d’atteindre le niveau des écoles de journalisme : l’université. Certaines universités proposent des licences professionnelles et des mastères professionnels comme, par exemple, Paris I ou Paris Dauphine.  


Evolution et rémunération 

Perspectives d’évolution 

Il existe différentes possibilités de perspectives d’évolution. Pour monter de grade, la spécialisation aide énormément. Plus tu es spécialisé-e, plus tu as des chances de pouvoir arriver de plus en plus haut dans la hiérarchie. Si tu trouves dans quoi tu es bon et ce qui te plaît, tu arriveras plus facilement à monter les échelons car tu arriveras à mieux te connecter avec une audience fidèle. 


Salaire 

Le salaire est une partie importante du travail puisque pas de travail sans salaire ! Être présentateur-trice TV est un métier qui paie relativement bien, et le salaire peut augmenter en fonction de sa présence sur d’autres plateformes, que ce soit via les réseaux sociaux comme Twitter, Instagram ou même un blog personnel. Le-la présentateur-trice TV doit savoir comment booster sa popularité et atteindre une plus grande audience. Le salaire dépend de la visibilité du programme télévisé et du nombre de spectateurs : l’audience est au centre du résultat salarial de ce métier. 


Notre chaîne Youtube,
pour t'aider à t'orienter en vidéo

Auteur :

Mayssann Pastel

Présentation : Étudiante en 3ème année de Licence LLCER Anglais mon disciplinaire à distance à la Sorbonne-Nouvelle Paris 3.

Bilan d'orientation gratuit

Discute avec notre équipe de jeunes diplômés !
Ils viennent de toutes les filières imaginables.
Ils étaient dans ton cas il y a quelques années.
Le + ? Ca se passe directement en DM via Instagram 🙂
Échanger avec notre équipe