Professeur.e de danse : notre fiche métier !

Tu aimes la musique, tu aimes te mouvoir, tu as le rythme dans la peau et une maîtrise de ton corps - mais tu aimes partager et transmettre ce qui te fait autant vibrer… peut-être que le métier de professeur.e de danse te plairait ?!

« Pour la nouvelle génération. Par la nouvelle génération ! »




Être professeur.e de danse : on décrypte !


Les missions : concrètement, qu’est-ce qu’on te demandera ?


  • Organiser des cours de danse pour le niveau adéquat 
  • Encadrer la pratique et l’apprentissage
  • Eveiller la sensibilité artistique des élèves


Les qualités requises : ce qui fait un.e bon.ne professeur.e de danse  !


Pour être un.e bon.ne prof de danse il faut : 


  • Etre pédagogue : il faut savoir être patient et expliquer aux élèves, même lorsqu’ils sont dissipés, ne comprennent pas, etc.  
  • Savoir travailler en équipe : certes tu seras le/la prof et donc l’autorité des élèves, mais la coordination et l’apprentissage se font en groupe !
  • Avoir un sens relationnel : que ce soit avec tes élèves, leurs parents, les responsables des locaux… Pour que tout fonctionne, il faut savoir communiquer ! 


Où exerce un.e professeur.e de danse ?


  • Secteur public : cela signifie que tu travailles pour les conservatoires, il y en a dans la plupart des grandes villes, mais aussi dans les écoles municipales de danse. Tu peux alors être professeur.e de danse classique, de jazz, de danse contemporaine et j’en passe !

  • Secteur privé : cela signifie que tu travailles dans une école de danse privée.

  • Secteur associatif : cela signifie que tu travailles au sein d’une association - souvent sportive, municipale. 


Les particularités


Remarque : la danse classique, contemporaine et jazz ne sont enseignables qu’avec l’obtention d’un Diplôme d’État de Danse.


Devenir Professeur.e de danse : formations et études, toutes les pistes !



Quelles études peux-tu envisager ?


Comme mentionné juste au-dessus, il n’existe qu’un seul diplôme reconnu pour exercer le métier de professeur.e de danse : le Diplôme d’État.


Bac +2 - Diplôme d’État 

  • 1ère année : plus théorique → histoire de la danse, enseignement de base en anatomie physiologie, cours de technique, etc.
  • 2ème année : méthodes pédagogiques, exercices, stages

Spécialités : classique, contemporain, jazz


Remarque : il y a environ 20 écoles qui proposent cette formation sur le territoire français ; pour avoir une spécialité dans une autre danse, on peut effectuer des formations complémentaires à la suite du Diplôme d’État.


Par contre, il est intéressant de mentionner que ton parcours post-collège peut également te faire arriver à ce métier.

En effet, il existe en France des conservatoires qui te permettent de passer le Baccalauréat en horaires aménagés. Cela signifie que tu as cours par exemple uniquement le matin et l’après-midi, et le reste du temps tu le passes à t’entraîner intensivement avec des professeurs au conservatoire. 

Cette formation est possible dans la plupart des villes avec un conservatoire de danse (Nantes, Paris, Strasbourg, etc).



Evolution et rémunération 


Perspectives d’évolution


Avec ce métier, il n’y a pas de “perspectives d’évolutions” à proprement parler, car souvent la prise de fonction constitue cette évolution. Souvent, les danseur.ses ayant terminé leur carrière décident alors de se convertir en professeur.e.s de danse. 


On peut également noter une évolution si la/le professeur.e décide de changer de statut : de professeur.e indépendant.e à professeur.e salarié.e - et inversement ! La piste de l'entreprenariat est également envisageable, si tu souhaites créer ta propre école de danse. 


Salaire


Deux manières de gagner ta vie s’offrent à toi : 

  • Sphère publique : rémunération débutant.e de 1500€ environ. 
  • Indépendant : salaire en fonction du nombre d'heures dispensées et du nombre d’élèves. 





Notre chaîne Youtube,
pour t'aider à t'orienter en vidéo

Auteur :

Emilie Kröger

Présentation : Née en Allemagne de parents franco-allemands, mon parcours est constitué… d’allemand et d’Europe essentiellement. Cette année j’entame mon Master 1 en Traduction professionnelle et spécialisée et fais un DU d’Interprétariat de relation en parallèle et tout ça, à Angers. Accrue des langues, de la culture et de la communication, donc l’écriture en général a toujours occupé une place importante dans mon parcours !

Bilan d'orientation gratuit

Discute avec notre équipe de jeunes diplômés !
Ils viennent de toutes les filières imaginables.
Ils étaient dans ton cas il y a quelques années.
Le + ? Ca se passe directement en DM via Instagram 🙂
Échanger avec notre équipe