Comment reprendre ses études ? Notre guide

Le cours d’une vie professionnelle a de quoi surprendre, par les méandres et détours inattendus qu’elle emprunte. Lorsque tu as passé ton bac et fait tes études, le nombre d’emplois que tu pensais occuper dans ta carrière ne devait pas être supérieur à deux ou trois. Or, le monde change et il est désormais normal d’avoir une carrière plurielle. Tu veux embrasser ce changement, te donner une nouvelle chance, MyOrientation t'accompagne dans cette épreuve.

« Pour la nouvelle génération. Par la nouvelle génération ! »

Analyser ses forces et connaître ses envies :

Un bon moyen de savoir comment t’orienter concrètement et choisir un parcours pertinent qui te conviendra est dans un premier temps d’analyser les raisons qui te poussent à vouloir reprendre tes études. Voici quelques pistes à explorer et quelques schémas qui peuvent expliquer ton envie : 

👉 Tu as commencé à travailler très jeune, ton métier te plaît, mais tu as toujours été passionné par un domaine en particulier que tu as conservé comme loisir : la lecture, les langues, la composition chimique des médicaments et j‘en passe. Tu aimerais donner à cette passion une nouvelle dimension, l’étudier véritablement et plus seulement y consacrer tes heures perdues. C’est décidé, tu reprends tes études et mets ton métier entre parenthèses pour un temps, mais sans vouloir nécessairement démissionner.

👉 Ton métier est ta passion. Seulement voilà, il te manque les diplômes nécessaires pour gravir les derniers échelons et occuper les responsabilités dont tu te sens capable et qui rendent justice à ton potentiel. Être reconnu à ta juste valeur et mener les missions qui te passionnent, voilà les raisons qui te poussent aujourd’hui à reprendre tes études pour progresser au sein de ton entreprise. 

👉 Ton métier ne t’a jamais convenu et si tu as continué jusqu’à présent c’est parce que tu as privilégié d’autres aspects de ta vie personnelle – famille, étude des enfants, etc. Maintenant que tu peux envisager un nouveau départ professionnel, tu aimerais reprendre des études dans l’optique de commencer une nouvelle carrière.  

Quel que soit le schéma dans lequel tu t’inscris, tu ne repars jamais de zéro. Ton expérience a de la valeur, les connaissances que tu as acquises également et la VAE (validation des acquis de l’expérience) peut te permettre de les faire reconnaître officiellement et d’obtenir leur équivalent en diplôme. Si tu veux reprendre tes études à partir de là, ce qu’il te faut, c’est maintenant te projeter à long terme et construire ton projet. 


Etapes pour reprendre tes études sereinement

Selon tes objectifs et ta disponibilité, plusieurs modèles de reprise d’études existent et il te faudra choisir parmi eux. Le cadre que tu voudras donner à ta formation déterminera en partie sa nature et le choix de ton établissement. 

Quel rythme veux-tu adopter dans la reprise de tes études ? Si une formation à temps plein te paraît excessive ou que tu veux continuer ton activité professionnelle en parallèle, les cours du soir sont une option à envisager, par exemple ceux proposés par le CNAM. Certains Master ont aussi un nombre d’heures en présentiel limité et il est possible d’organiser son emploi du temps sur deux journées. Il faut cependant garder à l’esprit que reprendre ses études demande un temps de réadaptation à l’apprentissage et que si les cours ne te prennent que quelques heures, il t’en faudra sans doute tout autant à la maison pour respecter les dates limites de rendus et assurer les lectures obligatoires. 

Où et pour quel budget ? La question du lieu est déterminante puisque tu passeras beaucoup de temps dans ce nouveau temple du savoir. Tu peux vouloir retrouver les chemins de l’université et disposer des trésors de leur bibliothèque comme préférer les cours en ligne, de plus en plus disponibles surtout en ces temps de pandémie.

De nombreuses universités internationales s’y sont mises et il t’est désormais possible de décrocher un diplôme de Stanford University (USA) sans y avoir jamais mis les pieds. Ton budget est également un critère de choix pour décider du lieu de tes futures études, entre écoles privées, universités publiques et cours du soir car les prix varient considérablement.

Avec qui ? Et oui, se confronter à des jeunes à peine majeurs, faire partie de leurs classes et passer les mêmes examens a de quoi être intimidant. Tu pourras ainsi préférer les cours réservés aux adultes et aux professionnels, ou les cours en ligne. Si au contraire tu veux profiter d’un bain de jouvence, les cours en présentiel et l’inscription en Licence ou Master « lambda » sont un choix pertinent.

Une fois ces quelques questions soulevées, MyOrientation entre en jeu et te révèle ses conseils et astuces pour t’expliquer concrètement comment reprendre tes études. 

Démarches et clés de compréhension :

  • Choisir

Si ta volonté est de trouver un nouveau métier à la suite de ta reprise d’études, les formations professionnalisantes ou avec un concours à la clé sont sans doute à privilégier. Chaque université possède un département Formation Continue qui propose ce genre de parcours. L’avantage est que tes frais de scolarité sont pris en charge et que tu gagnes de l’expérience tout en étudiant. Les formations qui préparent à entrer dans la fonction publique s’achèvent souvent sur un concours qui, si tu l’obtiens, te garantira un emploi. 

  • S’inscrire

Pour les universités, tout se passe sur l’espace en ligne appelé « espace e-candidat ». Les périodes d’inscription sont indiquées sur leurs sites et elles s’organisent souvent en deux temps – avant juin et en septembre. Il te sera possible de formuler trois vœux de formation. Pour ce qui est des écoles, chacune a sa propre procédure et nous te conseillons de t’y prendre à l’avance pour consulter les pièces justificatives et autres dossiers qu’il te faudra monter pour les intégrer. 

  • Financer

Un certain nombre d’aides financières peuvent te permettre de reprendre tes études sans que tu ne culpabilises ou peines financièrement. Si tu veux te former pour monter en compétences au sein de ton entreprise, cette dernière peut normalement financer ta formation : il est important de se renseigner auprès de ses RH et de son OPCO (opérateurs de compétences – chaque secteur d’activité en a un d’attribué, voir le site officiel du ministère du travail).

D’autre part, en tant que travailleur, tu possèdes un CPF ou compte personnel de formation qui est alimenté en euros et que tu peux utiliser pour reprendre tes études. Si tu souhaites te réorienter et que tu as déjà démissionné ou es sans emploi, Pôle Emploi pourra financer ta formation dans une certaine mesure, notamment avec l’AREF ou aide au retour à l’emploi formation. Les aides sont nombreuses et se déclinent selon les situations personnelles – si l’on a par exemple un très jeune enfant à charge – et selon différentes échelles – région, département, ville. 

La reprise d’études est un choix courageux et qui demande de l’organisation, mais tu n’es pas le seul à entreprendre cette démarche et elle est plutôt payante : le rapport Formation et Emploi de l’INSEE publié en 2016 révèle que 50% des 45-54 ans ont participé à une formations sur l’année et que le taux de chômage diminue très nettement selon le niveau de diplôme, avec le taux le plus bas pour ceux qualifiés Bac +2 minimum. L’espoir est permis ! 


Notre chaîne Youtube,
pour t'aider à t'orienter en vidéo

Auteur :

Mathilde Charras

Présentation : Rédactrice engagée pour favoriser l'accès à la culture pour tous, mordue des arts vivants et de la scène européenne.

Bilan d'orientation gratuit

Discute avec notre équipe de jeunes diplômés !
Ils viennent de toutes les filières imaginables.
Ils étaient dans ton cas il y a quelques années.
Le + ? Ca se passe directement en DM via Instagram 🙂
Échanger avec notre équipe