Je suis à l'université : je veux me réorienter, comment faire ?

Il y a encore quelques années, en tant que lycéen tu rêvais de pouvoir commencer tes études supérieures et t’épanouir dans le domaine qui te plaisait. Bien joué, tu es aujourd’hui étudiant et tu viens tout juste d’entamer ton année en études supérieures. Mais il y a un hic : ce que tu étudies ne ressemble pas du tout à ce que tu pensais. On te dit comment te réorienter en université !

« Pour la nouvelle génération. Par la nouvelle génération ! »

Quels défis pour se réorienter ?

Il n’est pas simple de penser à une réorientation dans les études supérieures et tu as surement peur de perdre une année, décevoir tes proches ou te tromper à nouveau dans tes choix de réorientation.

Et oui, la première étape à tout ça, c’est avoir le courage de s’avouer qu’on n’aime pas ce qu’on fait. Si tu doutes, pose-toi les bonnes questions ! Es-tu sûr d’aimer ça ? Te vois-tu, à la fin de tes études, travailler dans ce domaine ? Penses-tu être heureux dans tes études ? Fais-tu ces études pour toi-même ou parce qu’on t’a dit de le faire ? N’y a-t-il pas une autre filière qui t’attire bien plus ? N’aies pas peur de te poser toutes ces questions et prends le temps de bien y réfléchir ! Si tu te rends compte que tu veux faire autre chose que tes études actuelles, alors cet article est fait pour toi.

Parler de réorientation, ce n’est pas du tout un échec ! Au contraire, tu es super courageux d’avouer que tu n’aimes pas ce que tu fais, au profit d’une autre filière. Se tromper d’étude, ça te permet d’encore mieux te connaître et de découvrir ce que tu aimes et ce que tu n’aimes pas.

En plus, si tu t’y prends assez tôt, tu ne perdras pas d’année ! En effet, il est possible de se réorienter directement pour le second semestre de ta licence, sous réserve d’avoir validé ton premier semestre dans ton cursus d’origine et d’équivalence des matières et notes, propre à chaque université. Et quand bien même il faut attendre septembre prochain pour redémarrer un cursus universitaire, tu as le choix de terminer tout de même ton année ou d’arrêter complètement pour travailler ou enrichir tes expériences personnelles (voyage, service civique, bénévolat…). Peu importe ton choix, tu seras gonflé à bloc pour la prochaine rentrée !

Comment se réorienter pendant qu'on est étudiant ?

Avant d’annoncer à tes parents que tu préfères être en fac d’art plutôt qu’être en classe prépa, il faudrait que tu saches comment se réorienter en université tant qu’on est étudiant !

Si tu es déjà étudiant universitaire, il faut tout même que tu sois assidu dans tes cours, pour montrer ta bonne foi et intégrer au plus vite la formation qui t’intéresse ! La nouvelle formation qui t’intéresse est dans la même université ? Il est possible de la rejoindre dès la fin du premier semestre (la rentrée se fait pour le second semestre).

Pour cela, rien de plus simple : il suffit de te présenter auprès du service commun universitaire d'information et d'orientation présent dans chaque établissement. A partir de là, ils t’informeront de toute la documentation nécessaire pour compléter ton dossier (dans lequel, entre autres, une lettre de motivation et tes bulletins scolaires te seront demandés) et te donneront toutes les informations nécessaires (comme les deadlines, qui sont variables selon les universités).

Si jamais les échéances sont dépassées ou que tu es étudiant venant d’un autre cursus (BTS, classe prépa…), tu dois t’inscrire sur Parcoursup. A partir de là, tu suivras les mêmes procédures que les nouveaux bacheliers. Ainsi, comme eux, tu dois tout d’abord t’inscrire sur la plateforme et compléter ton profil. Ensuite, tu devrais inscrire tes vœux, en les hiérarchisant. En faisant cela, tu devras également rédiger une lettre de motivation pour rejoindre la formation que tu désires. Tu recevras tes résultats d’affectation autour du mois de mai !

Et les avantages de se réorienter en université ?

Et si jamais tu doutes encore, nous t’avons concocté notre top 3 des avantages à te réorienter en université !

  1. Tu es encore étudiant, ne perds pas de temps et profites-en ! Déjà, on ne perd jamais d’année, même si le domaine dans lequel tu étudiais ne te plaisait pas, tu en retires toujours quelque chose de positif : des méthodes de travail, mieux cerner tes envies, de la culture générale… Or, quand tu es jeune et étudiant, tu as la chance de pouvoir réexploiter tout ça dans ton tout nouveau cursus universitaire ! Parce que oui :  il est plus simple de se réinvestir dans des études lorsqu’on en faisait encore il y a moins d’un an.
  2. L’université, ce sont des formations variées accessibles facilement. Ensuite, l’avantage d’être en France, c’est qu’il existe pleins de formations universitaires supers différentes : peu de chance que tu ne trouves pas le domaine qui t’intéresse. En plus, s’il existe des passerelles et un service dédié à la réorientation, il serait bête de ne pas s’en servir !
  3. Un emploi du temps plus libre qui te permet d’avoir du temps à côté. Finalement, en licence, tu peux organiser ton emploi du temps comme tu le souhaites. En plus de ton épanouissement scolaire et professionnel dans ta nouvelle licence, tu as du temps pour t’épanouir personnellement dans des projets qui te tiennent à cœur : musique, sport, dessin ou même projets associatifs !

 

Et voilà, il ne te reste plus qu’à t’éclater dans ton nouveau programme universitaire ! Celui qui te faisait rêver il y a encore quelques temps est aujourd’hui ta nouvelle vie !


Notre chaîne Youtube,
pour t'aider à t'orienter en vidéo

Auteur :

Clothilde Bourbon

Présentation : Mon entourage pense que je parle trop, c’est pourquoi j’ai décidé de coucher mes idées sur papier pour t’aider !

Bilan d'orientation gratuit

Discute avec notre équipe de jeunes diplômés !
Ils viennent de toutes les filières imaginables.
Ils étaient dans ton cas il y a quelques années.
Le + ? Ca se passe directement en DM via Instagram 🙂
Échanger avec notre équipe