Quitter sa prépa en cours de parcours : mission impossible ?

Quitter sa prépa en cours de parcours ça peut faire peur ! Pourtant, crois-moi c’est une question que beaucoup d’étudiants en CPGE se posent. Laisse-moi te donner quelques conseils et te montrer que quoiqu’il arrive tu n’auras pas perdu ton temps en prépa !

« Pour la nouvelle génération. Par la nouvelle génération ! »

Règle 1 : tu as le droit de quitter ta prépa !


La prépa est une formation qui ne convient pas à tout le monde.

La prépa, ce n’est pas fait pour tout le monde : bien souvent on y va sans trop savoir exactement ce qui nous attend, parfois poussé par sa famille ou ses professeurs. Mais la prépa, c’est beaucoup de travail, de stress, et c’est aussi renoncer (au moins un peu) à certains aspects de la vie étudiante.

Alors, vouloir quitter la prépa à un moment, c’est normal !

Et crois-moi : mieux vaut quitter sa prépa en cours de parcours et trouver un nouveau projet d’étude qui te passionne, plutôt que d’y laisser sa santé mentale.



Mais pose toi les bonnes questions avant de tout arrêter !

La prépa, c’est difficile pour tout le monde (même pour les meilleurs, oui oui !).

Les premières semaines peuvent être un peu déroutantes : mauvaises notes, charge de travail beaucoup plus importante qu’au lycée, semaines à rallonge, etc.

Mais garde en tête une chose : tout le monde est dans la même galère !

Les mauvaises notes sont des choses normales et il ne faut pas se décourager et vouloir tout abandonner dès le début.

Une note ne définit jamais qui tu es. Relativise : regarde où tu te situes dans la classe mais ne te compare pas toujours aux autres.

Prends ce que tu as à prendre, et fais de ton mieux. Les premières notes ne veulent pas tout dire. L'important, ce sont les progrès. 

Alors n’abandonne pas à la première note. La prépa c’est une affaire de persévérance !

Tu peux avoir des résultats qui ne sont pas à la hauteur de tes espérances pendant longtemps mais ce n’est pas pour autant que tu ne progresses pas. 



Des solutions existent 

Si malgré tout, tu as bien réfléchi et que tu es sûre de ton choix, des solutions existent.

Quitter sa prépa en cours de parcours est possible sans « perdre » des années (même si, si tu veux mon avis, une année n’est jamais perdue !).

Laisse-moi t’expliquer !


Quitter sa prépa en début d’année (septembre - octobre) :

  • Solution 1 :

Si tu décides de quitter ta prépa en tout début d’année, tu peux facilement demander à intégrer une université.

Demande à tes professeurs de prépa de t’aider dans les démarches, ils ont parfois des contacts dans les facs qui te permettront d’être plus facilement accepté.

Tu devras rattraper les cours que tu as manqué en septembre et octobre, et  dans le pire des cas, si tu n’arrives pas à tout rattraper, passer la session de rattrapage pour le premier semestre, mais tu ne seras pas « sans rien ».

  • Solution 2 :

Sinon, tu peux choisir de prendre un peu de temps pour réfléchir à un nouveau projet d’orientation.

Tu peux pour cela faire des stages ou un service civique. Ces expériences seront très valorisées dans ton dossier pour postuler dans de nouvelles écoles. Alors fonce ! 


Quitter sa prépa à la fin du premier semestre :

En prépa, tu es dans l’obligation de t’inscrire en parallèle dans une université. Cela te permet d’obtenir des crédits ECTS (système européen de transfert et d’acquisition de crédits). Tu as 30 crédits en validant le premier semestre.

Ainsi tu peux intégrer facilement le deuxième semestre à l’université (même si on peut te demander de repasser les partiels du premier semestre lors de la session de rattrapage).

Renseigne-toi auprès de ton professeur principal, il pourra t’aider dans les démarches. 



Quitter sa prépa à la fin de la première année :

C’est sans doute la façon la plus simple de quitter sa prépa en cours de parcours.

  • Solution 1 :

Normalement, tes professeurs te valident tes 60 crédits ECTS à la fin de ta première année. Tu pourras donc intégrer une licence 2 en fac. Dans ce cas, anticipe un peu la fin de l’année : les demandes d’inscription se font en général entre avril et juin sur la page e-candidat de l’université de ton choix.

Mon conseil si jamais tu veux tout abandonner au milieu du deuxième semestre : tiens le coup, et essaye de « sauver les meubles » jusqu’à la fin de l’année. En général, les profs accordent plutôt facilement les équivalences.

  • Solution 2 :

Tu peux aussi choisir de reprendre en première année dans une filière. Dans ce cas-là il faut t’inscrire sur Parcoursup comme les terminales (et aux mêmes dates). Ne t’y prends pas au dernier moment !

Attention : certains établissements ne passent pas par parcoursup ou e-candidat. Renseigne-toi sur le site de la formation : toutes les modalités d’inscription en première ou deuxième année y figurent en général. Sinon n’hésite pas à envoyer un mail au responsable de la formation. Il.elle est là pour ça !


De toute façon, la prépa ce n’est JAMAIS du perdu

Ce n’est pas un échec :

La réorientation n’est pas un échec !

Crois-moi, tu retiendras forcément quelque chose de la prépa : quelques connaissances forcément, une méthode de travail assurément, des rencontres, mais surtout, et c’est le plus important, une connaissance de toi-même et de tes limites sans égal. 

Garde en tête qu’avec le temps, on apprend à relativiser. La prépa c’est dur, mais avec le recul, on se rend vite compte que l’on y a aussi vécu de bons moments. 


Tu peux faire valoir ton expérience en prépa sur ton CV :

Sache qu’avoir fait une prépa, même pendant une courte période, est la preuve d’un certain engagement dans ses études. N’hésite pas à l’indiquer sur ton CV. Tu pourras ensuite justifier les raisons pour lesquelles tu as décidé de ne pas continuer dans ce parcours.


Quoi qu'il en soit, ne te décourage pas ! Si la prépa n’était pas faite pour toi, tu trouveras ta voie dans un autre domaine. Crois en toi !


Notre chaîne Youtube,
pour t'aider à t'orienter en vidéo

Auteur :

Cécile Morvan

Présentation : Étudiante en Licence 3 Études internationales option études latino-américaines à la Sorbonne Nouvelle

Bilan d'orientation gratuit

Discute avec notre équipe de jeunes diplômés !
Ils viennent de toutes les filières imaginables.
Ils étaient dans ton cas il y a quelques années.
Le + ? Ca se passe directement en DM via Instagram 🙂
Échanger avec notre équipe