Astuces infaillibles pour réussir ses concours d'admission post-bac

Tu as trouvé l’école de tes rêves mais tu viens de te rendre compte qu’on te demande de passer un concours pour y accéder ? Nous te donnons des conseils à appliquer dès maintenant pour favoriser ton admission pour ce concours qui te tient à cœur. Voici nos meilleurs conseils pour réussir au mieux les épreuves d'admissibilité et d'admission !

« Pour la nouvelle génération. Par la nouvelle génération ! »

Nos astuces pour bien préparer un concours d’admission post-bac

Focalise-toi seulement sur les concours qui te plaisent le plus ! 

Choisis les concours d’admission post-bac qui te plaisent vraiment ! N’oublie pas que préparer un concours, ça prend du temps. Alors ça ne sert à rien de vouloir tous les passer. Choisis les écoles où tu sais que tu vas t’épanouir. Pour faire ton choix, tu peux contacter des étudiants sur les réseaux-sociaux et/ou aller aux portes ouvertes. Cela te permettra d’être (presque) sûr.e que cette école te correspond

Répartis ton temps entre les cours au lycée et la préparation des concours

Fais attention à ne pas oublier de préparer le bac et d’avoir de bonnes notes en cours. Ton dossier scolaire sera bien souvent examiné. Ne néglige donc jamais cet aspect. Pour cela, il faut que tu organises ton temps. Par exemple, travaille tes cours la semaine, et le concours le week-end. Cela te permet de ne pas tout mélanger ! Tu peux aussi profiter des vacances scolaires pour réviser les concours. Mais garde toujours un peu de temps pour toi. 

Réviser grâce aux annales 

Souvent, les écoles mettent à la disposition des candidats les épreuves des années précédentes ou bien des épreuves-types. N’oublie pas de les faire ! C’est essentiel ! L’entraînement est la clé pour réussir les concours. C’est en s'entraînant régulièrement que tu parviendras à progresser et à acquérir les compétences nécessaires. Pense aussi à te chronométrer pour bien organiser ton temps pendant l’épreuve !

Tu peux accéder à ces documents sur les sites des écoles. N’hésite pas à te faire corriger par tes professeurs. Ils sont aussi là pour t’aider à accéder à l’école de tes rêves et pourront te donner de précieux conseils méthodologiques. 

Nos astuces le jour - J

Respire un grand coup !

Le jour-J est arrivé. Pas de panique : tu es prêt.e. Ne te sous-estime pas et garde en tête que les autres candidats n’ont pas plus de chance de réussir que toi. Tu t’es préparé.e pendant de longues semaines, et tu n’as plus qu’à montrer au jury ce que tu sais faire.

L’aspect psychologique lors d’un concours est souvent négligé, mais c’est sans doute l’une des choses les plus importantes. Le stress peut te paralyser mais peut aussi être un moteur pour te pousser à donner le meilleur de toi-même. Alors, fonce ! Ne te décourage pas, tu en es capable !

Soigne la présentation de sa copie 

Ça peut sembler bête, mais c’est vraiment la base ! Soigne ton écriture, ta présentation, aère ta copie, etc. Bref, fait tout ce qui est possible pour éviter que ton correcteur se dise au premier regard “oh non !”. 

Qui dit concours, dit qu’il faut se démarquer des autres candidats. Alors, sors le grand jeu ! Affirme tes idées et montre qui tu es dans ta copie. Les écoles cherchent aussi une personnalité, quelqu’un qui a des idées et qui n’a pas peur de les montrer. Essaye des choses, c’est en prenant parfois quelques risques qu’on parvient à son objectif !

Prépare l’oral bien en avance

Souvent, les concours d’admission post-bac sont composés d’une épreuve écrite puis d’une épreuve orale réservée aux meilleurs candidats. Ne prépare pas cette dernière étape au dernier moment. D’ailleurs, n’attend même pas les résultats d’admissibilité pour le faire ! 

Entraîne toi avec des amis ou filme-toi

L’entraînement pour un oral est, comme pour l’écrit, essentiel. Il faut réussir à convaincre le jury que tu es le ou la candidat.e idéal.e. Pour cela il faut que tu sois sûr.e de toi (même si dans ta tête c’est la panique !). Pense à t’entraîner avec des amis ou de la famille. Demande leur de te poser des questions. Tu peux aussi demander à tes professeurs de passer des oraux blancs. 

A l’oral, n’oublie pas que ta manière d’être est essentielle. On a tous des mimiques ou des tocs de langage. Mais il faut que tu t’entraînes à les gommer. Pour cela, il existe une astuce infaillible : se filmer ! Cela te permet de te rendre compte par toi-même tes défauts. 

Prépare des réponses à des questions types 

En entretien, les examinateurs te poseront forcément des questions sur ta personnalité, tes ambitions ou ton expérience. Prépare-toi à y répondre. Les questions du type “Pourquoi devrions-nous vous choisir ?” ou "Quelles sont vos qualités et vos défauts ?” sont là pour te piéger. Tu dois être prêt.e à y répondre très rapidement. Tu dois donc y réfléchir à l’avance car ces questions peuvent-être pièges. Réfléchis à tes défauts, et essaye de trouver un moyen de les transformer en qualité pour les examinateurs !

Suis l’actualité jusqu’à la dernière minute

Les questions sur l’actualité sont basiques en entretien d’admissibilité. Certains examinateurs n’hésitent d’ailleurs pas à te poser des questions sur un événement qui s’est passé le matin même. Alors, garde un œil sur les informations jusqu’au dernier moment. 

Notre chaîne Youtube,
pour t'aider à t'orienter en vidéo

Auteur :

Cécile Morvan

Présentation : Étudiante en Licence 3 Études internationales option études latino-américaines à la Sorbonne Nouvelle.

Bilan d'orientation gratuit

Discute avec notre équipe de jeunes diplômés !
Ils viennent de toutes les filières imaginables.
Ils étaient dans ton cas il y a quelques années.
Le + ? Ca se passe directement en DM via Instagram 🙂
Échanger avec notre équipe