Comment bien réviser pour un QCM ?

Un devoir sous forme de QCM ! Trop facile ! Tu te dis sûrement qu’il te suffira de cocher une petite case, pas besoin de réviser ! Mais en es-tu sûr? La révision d’un devoir sous forme de QCM demande une certaine méthodologie, de la technique. Cet exercice en apparence facile peut s'avérer être plus corsé que prévu notamment à cause des pièges liés au doute. Alors à vos stylos, parce que, oui, les QCM se révisent !

« Pour la nouvelle génération. Par la nouvelle génération ! »



Les grandes lignes :


Les révisions ne sont pas une partie de plaisir !

Encore plus lorsque l’on sait que l’on ne sera pas interrogé de manière conventionnelle. Et oui, bien que les questionnaires à choix multiples, dits QCM, semblent être plus faciles, ce n’est pas le cas. C’est en réalité plus difficile ! 


Quelques conseils :


  • Lorsque tu révises pour un QCM, il faut que tu sois sûr de bien avoir compris ta leçon. Les QCM sont des pièges. Il faut que tu sois capable de faire appel à tes souvenirs les plus enfouis, aux moindres subtilités de ton cours. Ces tests mobilisent des points précis de tes leçons. Attention, survoler ton cours et tes révisions n’est pas une bonne idée !  


  • Connaître les grandes lignes : et non, ce n’est pas paradoxal ! Parfois, les questions font directement écho à de grands points de ton cours, il s’agit parfois de titres ou de définitions, de théorèmes. En les apprenant par cœur, tu peux t’assurer une bonne note. C’est un équilibre entre “trop et pas assez”.


  • Apprendre intelligemment. Si jamais il s’agit d’un gros examen prenant la forme d’un QCM, il faut que tu puisses engranger un maximum de savoir, parce qu’il arrive qu’on puisse te proposer des réponses très semblables.


  • Se mettre en situation : travailler ta gestion du temps (les QCM sont souvent longs) , ne pas hésiter à te poser des questions pièges et ambiguës, ne pas hésiter à se faire des plannings de révisions.


  •  Réviser avec des amis : cela te permettra d’avoir plusieurs types de préparations et peut-être même de trouver ta technique pour réviser efficacement un QCM.


  • Demander de l'aide à ton professeur : peut-être qu’il pourra te donner les précédents QCM ceux des années antérieures afin que tu te rendes plus facilement de ce qu’il attend de toi.


  • Comprendre les objectifs des QCM : ils mobilisent différentes manières d’apprendre et il faut le comprendre pour pouvoir y exceller (l’orthographe, la compréhension, les connaissances, l’analyse, la logique, et l’application de ce que tu as appris).


Différents types de questions, autant de cas de figures, comme par exemple :


  • Les questions qui interrogent tes “connaissances” : qui ? quoi ? quand ? où ? 


  • Les questions pour lesquelles plusieurs réponses sont possibles, et non une seule : il ne faut pas se précipiter en répondant, c’est l’erreur assurée, ou plutôt, le demi-point assuré. 


  • Les questions où l’on te demandera de justifier brièvement ton choix de réponse (c’est plus rare, mais cela peut arriver aussi !).



Pour résumer, il faut :

      • Connaître le programme sur le bout des doigts.


      • Apprendre quotidiennement, afin de mémoriser aisément l’ensemble des connaissances requises.


      •  Bien lire les questions pour bien les comprendre et ne pas se tromper (faire attention aux formulations, qui souvent peuvent induire en erreur).


      • Du même type, bien lire les réponses !


      • Trouver la réponse en amont avant de la comparer avec les réponses du QCM. Cela te permettra de voir si tu es sur la bonne voie ! 


      • Éliminer les possibilités improbables. Comme ça, tu évites directement toutes les réponses farfelues !


      • Répondre dans l’ordre, les difficultés sont généralement graduelles.


      • Éviter au maximum de ne pas répondre. Il existe plusieurs modalités de notation en ce qui concerne les QCM. Cela signifie qu’il est possible de perdre des points en ne répondant pas. Au contraire, une réponse fausse peut parfois permettre ni de gagner le point, ni de le perdre. 


      • Sois attentif au cours, cela te fera des révisions en moins. Les QCM comportent généralement des aspects aléatoires. On ne sait pas vraiment comment se préparer, et on ne sait pas non plus sur quoi on va tomber.


      •  Faire des fiches, souligner les points importants, tes fiches doivent absolument être synthétiques.




      Alors, prêt pour ce marathon de questions sournoises ? 


      Notre chaîne Youtube,
      pour t'aider à t'orienter en vidéo

      Auteur :

      Kheza Kayembe

      Présentation : Etudiante en Master 2 d'histoire, et dealeuse d'informations aux lycéens à ses heures perdues !

      Bilan d'orientation gratuit

      Discute avec notre équipe de jeunes diplômés !
      Ils viennent de toutes les filières imaginables.
      Ils étaient dans ton cas il y a quelques années.
      Le + ? Ca se passe directement en DM via Instagram 🙂
      Échanger avec notre équipe