Comment faire un bon rapport de stage ? Suis le guide !

Ça y est ! Ton stage d’exploration de 3è ou de 2nde est enfin fini. Tu peux décompresser ! Petite minute... Il te reste encore la rédaction de ton rapport de stage. Ne stresse pas ! Chez My_Parcoursup, on t’a préparé le guide ultime du rapport de stage, tu n’as plus qu'à le suivre : la méthode tout de suite !

« Pour la nouvelle génération. Par la nouvelle génération ! »

 

Une question de forme ... 

 

Tout d’abord, sache qu’un rapport de stage permet à ton professeur de se rendre compte des compétences que tu as su mobiliser et même des nouvelles que tu as apprises au cours du stage. Il s’agit d’une validation des acquis.

Cela lui montre aussi à quel point tu as su comprendre les enjeux des missions qui t’ont été confiées ou non.

Et bien sûr, il s’agit d’approfondir tes connaissances dans le domaine que tu as choisi, ce qui te permet par la même occasion de s'immerger dans le monde professionnel, puisque tu y développes ton savoir-être et ton savoir-faire, qui te seront bien utiles à l’avenir ! 

 

Ton rapport doit suivre une trame logique, autant sur la forme que sur le fond. 

 

Généralement, les rapports de stage font une dizaine de pages, sauf exigences particulières du professeur. Aussi, si tu le peux, fais relier ton rapport, cela lui donnera une allure soignée et professionnelle. 

 

Essaye d’avoir un langage simple, correct et compréhensif pour tous, il faut que ton rapport soit accessible, les termes compliqués et les concepts doivent être explicités.

Fais des phrases courtes pour ne pas te perdre et rendre la lecture de ton rapport fluide et agréable. Comme d’habitude, les fautes d’orthographe sont rédhibitoires et à proscrire.

Tu peux demander à tes proches de te relire et de te corriger. 

 

Il faut que l’on puisse lire sur ta page de couverture, ton nom et ton prénom, l’année scolaire et ta classe avec le nom de ton établissement, le titre de ton rapport, les dates entre lesquelles tu as fait ton stage, le nom de l’entreprise, le nom de ton maître de stage et sa fonction au sein de l’entreprise. 

 

Après cette première page de couverture, lorsque l’on ouvre le dossier, il faut que tu laisses une page de garde, et suit ensuite le sommaire. Il informe le lecteur sur l’agencement de ton rapport. C'est là que se trouve ton plan ainsi que les sous-parties avec le numéro des pages qui y correspondent.  

 

A la fin, l’annexe te permettra d’entreposer des documents que tu n’as pas pu insérer directement, pour ne pas casser le rythme de lecture. 

 

Maintenant que tu as saisi la structure que dois avoir ton rapport, en avant pour le fond ! 

 

Mais aussi de fond ...

 

 

 

Si tu as su respecter les règles que nous t’avons indiqué pour la forme, il y a de grandes chances pour que ton professeur soit satisfait de ton rapport sans y être vraiment plongé.  

 

Pour que l’enchantement se poursuive, il faut que la forme matche avec le fond.  

 

Alors, qu’est-ce que le fond me direz-vous ? Il s’agit de l’essence de ton rapport, ce que tu y dis vraiment, l’esprit de ton dossier.  

 

L’introduction

 

Pour l’introduction, il faut que tu expliques comment et pourquoi tu as souhaité effectuer ton stage dans cette entreprise plutôt que dans une autre, comment tu t’y es pris pour l’obtenir.

Tu peux aussi revenir sur l’entreprise, la présenter brièvement, son secteur d’activité, le chiffre d'affaires par exemple. 

 

Le développement

 

Pour ton développement, il serait appréciable que tu puisses revenir sur ton expérience au sein de l’entreprise, les tâches que tu y as effectuées, les missions que l’on t’a confiées, en quoi tu as été surpris ou non.

Aussi n’hésite pas à faire mention de tes observations sur tes missions, l’entreprise en elle-même ou même le milieu professionnel de manière générale.

Fais part de tes analyses ainsi que de tes réflexions personnelles à ton professeur, cela lui prouvera que tu n’as pas été passif mais actif dans ton stage. Tu peux aussi décrire tes horaires et les postes des personnes avec lesquelles tu as travaillé.

Par ailleurs, pendant la rédaction de ton développement, mobilise ton maître de stage afin qu’il puisse t’aider et te guider dans cet exercice.

 

Si tu as rencontré des difficultés lors de ton stage en ce qui concerne les missions que l’on t’a confiées par exemple, tu peux aussi les mentionner dans ton développement.  Tu peux aussi donner ton avis sur ton stage : s’il t’a plus, et pourquoi, ou inversement. Même si certaines tâches t’ont moins plu, tu peux le mentionner si tes remarques sont constructives ! 

 

La conclusion

 

Ensuite, vient la conclusion. Elle a pour objectif de reprendre de manière non détaillée tout ce que tu as expliqué jusqu’à présent en ajoutant les compétences que tu as pu acquérir grâce au stage, celles que tu as retravaillé. Tu peux revenir sur tes missions et expliquer en quoi elles concordent ou non avec ton projet professionnel futur.  

 

A la toute fin du dossier se trouve l’annexe à laquelle tu auras peut-être fait référence dans ton développement. On peut y trouver différents types de documents, des photographies, des cartes, des graphiques, ou des tableaux... 

 

Note bien que l’ensemble de ces documents doit être cohérent et servir à la compréhension générale du rapport.  

 

Tu réserveras aussi une page de remerciements à l’ensemble du personnel de l’entreprise qui t’a accueilli à ton maître de stage, ainsi qu’à ceux qui ont joué un rôle dans ton stage. Tu peux aussi citer l’ensemble de leurs noms avec les postes qu’ils occupent dans l’entreprise. 

 

Voilà, ça y est ! Tu as la méthode principale pour rédiger un super rapport de stage ! 

 

 

Quelques conseils pratiques

 

  • Pendant ton stage, n’hésite pas à te munir d’un carnet ou de feuillets sur lesquels tu pourras noter ce qui te semble important, comme par exemple un schéma retraçant l’organisation de l’entreprise, la date de sa fondation, son domaine d’activités par exemple. 

  • Il n’y a pas de question bête, surtout lorsque tu effectues un stage. Tu es là pour apprendre, si certains points ne sont pas clairs pour toi, n’aies pas peur de poser des questions, même si elles te semblent banales. Cela montrera à ton tuteur que tu es intéressé et impliqué (ce qui peut aussi te permettre de grappiller quelques points ... ).

  • Toujours dans le même esprit, tu peux aussi te poser des questions à toi-même. Du type : “est-ce ce à quoi je m’attendais ? Ai-je été surpris (agréablement ou négativement) ? Ce stage a-t-il modifié mes ambitions professionnelles ? Que la réponse soit oui ou non n'hésite pas à dire pourquoi. Tout ce que tu penses et ressens à propos de ton stage est important, alors n’oublie pas de le noter. 

  • Tous les documents qui te seront fournis peuvent être intégrés à la fin de ton rapport de stage, dans l’annexe, alors ne les néglige pas, prend en soin. 

  • Pour ne rien oublier, tu peux noter jour après jour l’ensemble des tâches que tu as effectuées dans la journée, ton rapport n’en sera que plus précis. 

  • Ultime conseil, ne t’y prend pas au dernier moment ! Même si c’est tentant et que tu sais désormais exactement ce que tu dois faire, c’est le meilleur moyen pour oublier et ne pas appliquer tous les conseils du guide. La rédaction te demande beaucoup de réflexion et de temps

 

Je n’ai plus qu’à te souhaiter bon courage et que la force soit avec toi ! 

 


Notre chaîne Youtube,
pour t'aider à t'orienter en vidéo

Auteur :

Kheza Kayembe

Présentation : Etudiante en Master 2 d'histoire, et dealeuse d'informations aux lycéens à ses heures perdues !

Bilan d'orientation gratuit

Discute avec notre équipe de jeunes diplômés !
Ils viennent de toutes les filières imaginables.
Ils étaient dans ton cas il y a quelques années.
Le + ? Ca se passe directement en DM via Instagram 🙂
Échanger avec notre équipe